Kayak ou canoë : notre guide pour débuter

Imaginez la scène : une personne et son kayak glissant lentement sur les eaux claires d’un lac de montagne ; autour d’eux, des arbres à feuilles persistantes et un silence délicieux, rompu seulement par le doux bruit de la pagaie fendant l’eau. Si vous avez commencé à fantasmer sans même vous en rendre compte, il est probablement temps de faire de ce rêve le vôtre et de prendre des cours de kayak ou de canoë !

Avec un peu de préparation et quelqu’un pour vous enseigner les bases de ce sport, vous serez bientôt en mesure de prendre la liberté de pagayer votre propre bateau dans des coins magnifiques du monde. Dans cet article, nous examinons les choses les plus importantes que vous devez savoir pour commencer à faire du kayak ou du canoë.

Ce que vous devez savoir avant de commencer

Une excursion en plein air en kayak ou en canoë est idéale pour ceux qui aiment passer des heures tranquilles dans la nature et s’évader de la routine quotidienne. Même quelques heures de navigation peuvent vous mettre en paix avec le monde. Néanmoins, le kayak et le canoë sont des sports qui doivent être abordés avec une bonne préparation.

Pour commencer à faire du kayak ou du canoë, vous devrez :

  • Connaître la différence entre les deux métiers.
  • Connaître les règles de sécurité pour une navigation sûre.
  • Ayez sur vous l’équipement approprié.

Choisissez avec soin et bon sens l’endroit idéal pour votre sortie en kayak : s’en remettre à ceux qui connaissent déjà les sentiers est le meilleur choix ! Si cette liste vous semble trop exigeante et que vous ne pensez pas pouvoir tout faire vous-même, notre conseil est très simple : suivez un cours avec un moniteur de kayak ou de canoë qui pourra vous enseigner les bases de ce sport. En attendant, voici quelques informations utiles à l’avance.

Connaître la différence entre un kayak et un canoë

La plus grande différence entre un kayak et un canoë est la structure. Les canoës sont plus grands et plus lourds, avec un cadre large et un toit ouvert, comme un bateau à rames : ils sont conçus pour transporter plus de passagers et d’équipements. Les kayaks, quant à eux, ont une structure plus petite et plus élégante, et sont conçus à des fins récréatives et pour une navigation plus rapide, comme les rapides, la pagaie en eau libre ou les excursions en rivière. Pour les débutants qui ne peuvent pas transporter facilement leur matériel, il est recommandé de sélectionner un kayak gonflable ou un canoë pour une sortie à plusieurs, il est simple à gonfler et à ranger et prend peu de place.

Grâce à cette structure, il est généralement plus facile de monter à bord d’un canoë que de monter et descendre d’un kayak. L’entrée dans un kayak, en revanche, est un peu plus compliquée car il faut glisser ses jambes dans le cockpit, tout en gardant l’équilibre pour ne pas faire basculer le bateau.

L’autre grande différence entre un canoë et un kayak concerne la pagaie. Les canoës étant plus volumineux et plus lourds, ils nécessitent plus d’efforts, souvent de la part de deux personnes ensemble. Par rapport à un kayak, il peut donc être plus compliqué d’apprendre à pagayer correctement.

On tient la pagaie du kayak en gardant les deux mains au milieu de la pagaie et en plongeant alternativement chaque extrémité dans l’eau. L’architecture des pagaies de kayak réduit la résistance au vent et vous permet de plonger correctement votre extrémité lorsque vous changez de côté.

Règles de sécurité pour le canoë ou le kayak

Surtout lorsque vous êtes débutant, une excursion en kayak ou en canoë ne doit pas être sous-estimée. Pagayer dans une rivière ou en pleine mer est sans aucun doute une expérience fantastique, mais vous devez connaître quelques règles de sécurité de base pour éviter les mauvaises surprises. Outre les exigences légales, il existe d’autres règles de sécurité importantes à retenir lors de la préparation d’une sortie en canoë ou en kayak :

  • Il est préférable de sortir en compagnie et non seul.
  • Apportez votre téléphone portable afin de pouvoir appeler à l’aide en cas de problème.
  • Vérifiez toujours la météo avant de sortir et assurez-vous qu’aucun orage, éclair, vent violent ou brouillard n’est prévu.
  • Assurez-vous d’être en bonne forme physique et en bonne santé – si vous ne vous sentez pas au mieux de votre forme, reportez l’événement.
  • Ne sortez en kayak que si vous avez déjà suivi un cours et que vous savez vous remettre dans l’embarcation après une chute et effectuer la manœuvre de l’esquimautage.

Équipement de kayak ou de canoë

Pour sortir en kayak ou en canoë et profiter de chaque minute de l’expérience, il est essentiel d’apporter le bon équipement. Tout d’abord, la réglementation stipule que les gilets de sauvetage doivent être adaptés à votre morphologie : qu’il soit en mousse ou gonflable, recherchez celui qui vous va confortablement et vous permet de vous déplacer sans encombre. Choisissez-le en fonction de votre poids, et non de votre taille de vêtements !

La veste doit également répondre à des exigences spécifiques : marquage CE, certification ISO 12402 et un niveau de performance d’au moins 50N. En plus de la veste, emportez un casque de canoë pour vous protéger en cas de chocs et des chaussures avec une semelle solide, de préférence hydrofuge.

Si vous partez en voyage dans des eaux particulièrement froides, n’oubliez pas votre combinaison en néoprène.

Quelle que soit la température, gardez-la toujours à portée de main :

  • Lunettes de soleil avec verres polarisés et anti-reflets.
  • Un chapeau avec une visière.
  • Crème solaire haute protection.
  • Une serviette en microfibre.
  • Un étui étanche pour votre téléphone portable.
  • Une bouteille d’eau pour l’eau et quelques snacks.
  • Un sac pour les déchets.

S’initier au kayak ou au canoë est un excellent moyen d’entrer en contact avec la nature, en toute sécurité et avec un guide expert, ce qui vous permettra de profiter de vos premières sorties et d’améliorer progressivement votre technique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.